#EnquêteEpilation : les premiers résultats de notre grande enquête sur la norme du glabre

Bonjour,

Ça fait longtemps que je n’ai pas mis à jour ce blog. Je suis pas mal investie dans le collectif féministe « Liberté Pilosité Sororité » qui lutte contre la norme du glabre (et plus largement, l’objectification sexuelle et les normes de beauté oppressantes). Nous mêlons réflexion et action. L’automne dernier nous avons lancé une grande enquête sur l’impact concret de la norme du glabre sur la vie quotidienne des femmes. J’ai participé à l’analyse des résultats et je suis très heureuse de les partager avec vous aujourd’hui ! Ce travail militant est en continuité avec ce que j’écris sur ce blog.

En juin, nous lançons également des sorties en non-mixité pour les femmes ayant arrêté l’épilation ou se questionnant à ce sujet.Pour l’instant, de tels événements auront lieu à Paris, Bordeaux, Dijon et Marseille.

J’en profite également pour vous dire que je serai à la Fête du Travailleur Catalan pour parler de mon livre « En finir avec la culture du viol ».

Liberté, Pilosité, Sororité

Partie 1 : Effets psychologiques et physiques de la norme du glabre

L’automne dernier, nous avons lancé une grande enquête en ligne concernant les effets de la norme du glabre sur la vie quotidienne des femmes. Au final, plus de 6 000 femmes y ont répondu. Nous sommes aujourd’hui fières de vous présenter les premiers résultats, qui portent plus particulièrement sur les thématiques suivantes :

  • Les pratiques de l’épilation, notamment les méthodes utilisées.
  • Les effets physiques de la norme du glabre : la douleur liée à la pratique de l’épilation ou du rasage et les effets secondaires
  • Les effets psychologiques de la norme du glabre
    • les émotions que les femmes ressentent vis-à-vis de leur pilosité
    • la façon dont elles ressentent l’intensité de la norme du glabre

Les autres thématiques (évitement de situations sociales, réactions d’autrui, première fois que les femmes ont retiré leur pilosité, etc.) seront abordées ultérieurement.

Vous pouvez télécharger notre rapport…

Voir l’article original 369 mots de plus

7 réflexions sur “#EnquêteEpilation : les premiers résultats de notre grande enquête sur la norme du glabre

  1. bonjour,
    je ne vois pas dans votre rapport, très bien détaillé est fortement intéressant au demeurant, de lien entre le statut des femmes interrogées et leur rapport à l’épilation. je pense qu’il rentre pourtant énormément en jeu. une femme en couple depuis plusieurs années n’aura pas forcement le même rapport à ses poils qu’une femme célibataire… et ça doit évidement avoir un impact sur les réponses en fonction de l’age, non ?

    • Bonjour,

      C’est vrai que nous n’avons pas demandé aux femmes interrogées leur statut conjugal, ni leur orientation sexuelle, alors que c’est sans doute un facteur important. C’est sans doute une faiblesse dans notre enquête.

    • Bonjour,
      C’est vrai que cette mode est assez curieuse, vu qu’en même temps, la haine du poil semble s’intensifier (elle commence à toucher les hommes — en tout cas pour certaines parties du corps).
      Mais notre collectif est plutôt centré sur la haine du poil sur le corps féminin : on a déjà beaucoup de boulot concernant ce sujet 🙂 . Notre enquête visait avant tout à comprendre l’impact de cette norme sur la vie quotidienne des femmes (certaines données concernant le rejet des proches ou l’évitement de situation sont en cours de traitement)

      • Le sujet est instructif, même du point de vue masculin. Les hommes imposent une norme du glabre aux femmes, depuis l’antiquité, je crois (point à discuter peut-être). Et ils s’imposent à eux-mêmes des normes variables dans le temps, variables entre visage et corps, etc. Et même de la chevelure. C’est pour eux un mode d’expression de soi, de jeu avec la norme (parentale, sociale), mais aussi de statut social, etc. Bref une liberté évidente par rapport à l’imposition faite par eux aux femmes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.